Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 15:39

 

 

Affiche Rallye Gustave Garrigou

 

Le 12 Mai 2012 aura lieu la 1ere édition du Rallye 100kms en hommage a Gustave Garrigou : premier cycliste a avoir franchi le col du Tourmalet sans poser pied à terre lors du Tour de France 1910.

 

Le parcours de 100kms étant non fléché, vous en trouverez le détail ici .

Pour vous inscrire, consulter la fiche de route ou le règlement .

 

Mention spéciale GUSTAVE GARRIGOU :

 
Une côte à fort pourcentage est située au kilomètre 85. Tout participant l’ayant intégralement escaladée sans poser le pied à terre recevra une distinction .

 

Un peu d'histoire :

 

Gustave Garrigou natif de Vabre-Tizac dans l'Aveyron en 1884, est le premier champion de France cycliste sur route de l'histoire (en 1907 puis en 1908). Dans son palmares on note sa victoire du Tour de France 1911 ainsi que ses nombreuses places d'honneur dans cette épreuve .

 

Sa célébrité connut une apogée lorsqu'il fut le premier a escalader le col du Tourmalet sans poser le pied à terre lors de l'étape "assassine" Luchon-Bayonne du Tour de France 1910 : en effet, il y a un peu plus de cent ans, ce 21 juillet 1910, la huitième édition du Tour de France propose un parcours dantesque à travers les Pyrénées. Il s’agit de relier la station thermale de Luchon (Haute-Garonne) à la ville de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) au bord de l’Adour : au menu 326 kilomètres, 5 257 mètres de dénivelée avec un départ à 3h30 du matin.

 

  programme luchon bayonne 1910


Six obstacles sont a franchir : les cols de Peyresourde (1569 m), d’Aspin (1 489 m), du Tourmalet (2 122 m), du Soulor (1 474 m), de l’Aubisque (1709 m) et d’Osquich (509 m).

 

Seuls Gustave Garrigou, Louis Trousselier et François Lafourcade gravissent le Tourmalet sans mettre pied à terre.

 

A Bayonne, Octave Lapize s’impose au sprint devant Pierino Albini après 14h10 de bataille (moyenne 23,2 km/h), le troisième François Faber est  à 10 minutes. Sur 59 partants, seuls 23 coureurs arrivent dans les délais. Henri Desgrange décide alors de repêcher les 23 autres cyclistes qui ont terminé cette terrible 10ème étape, qu’il considère tous comme des héros. Les derniers de l'étape arrivent plus de 7h30 après le vainqueur.

Partager cet article

Repost0

commentaires